Participants

Le 6 avril 2018


La rencontre entre les participants est un élément central du summerlab (de Nantes et d’ailleurs). Ce n’est pas tant ce qui est produit qui importe dans un summerlab mais la richesse des croisements, la bienveillance entre les participants, l’envie de collaborer/échanger, la convivialité, le temps accordé aux autres lors d’une pause estivale créative bienvenue dans nos rythmes effrénés.

(Qui était là au summerlab 2016 ? Cliquez ici pour voir la liste des participants)

————————————————————————————————————————————-

LES PARTICIPANTS 2018

Juliette Le Roux
Les sujets de travail de Juliette oscillent entre art plastique et documentaire, paysages et environnement. Des fois elle danse… Elle n’est pas très numérique mais les copains oui.

Nicolas Patard
En Terminal, pendant un cours d’histoire-géo où il ne dormait pas, son prof a dit un truc du genre « l’homme a colonisé tout l’espace sur terre : il n’existe plus d’espace naturel ». Ce constat implique, selon Nicolas, une prise de conscience de l’impact de l’homme sur son milieu. Et pour faire un point Stan Lee (c’est mieux qu’un point Godwin) « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités ».

Pierre-Guillaume Clos
Plasticien, et amoureux des vaches en mer à jamais disparues ! Des bouées vaches, des vaches déguisées en bouées, beuglant, meuglant, au grè du vent, des vagues, vagues sons de mers synthétiques faits de pures données.

Patrice Poiraud
En tant que plasticien, ce thème inspire à Patrice une narration de la nature, racontée par les habitants de St Nazaire sur leur relation sensible et immatérielle à la nature dans la ville : lumière, vent, pluie. Cela lui évoque également la nature déplacée dans un port qui accueille dans son petit jardin des plantes, des espèces venues d’ailleurs. « Récits nature », c’est en fait pour lui, le récit d’une nature en mouvement, qui se déplace.

Jordane Saunal
Jordane est une artiste récemment basée entre Nantes et Pornic. Les thèmes de la Nature et la Technologie sont très présents dans son travail et ses inspirations. C’est pour elle source de poésie et de préoccupations très actuelles.

JF Rolez
Il bricole à contre courant, librement, tranquillement, en tentant de ne pas devenir fou dans cette opposition des choses techniciennes et de la nature qui l’entoure… Justement , Récits Nature(s), est ce déjà là, s’avouer vaincu ? Passant l’histoire devant la réalité, la disparition naturelle d’elle-même? L’Histoire d’une fin, artificielle ? Le grand Archivage?, Ou un voeu pieu planté dans le coeur?

Samuel Hense
Samuel est photographe à Nantes depuis bientôt 10 ans. Son travail artistique est principalement basé sur l’étude du paysage, qu’il soit naturel ou urbain. La relation nature/urbain/humain est au centre de ce travail, raison pour laquelle le thème de cette année l’intéresse tout particulièrement. Il photographie principalement en argentique, à l’aide d’appareils petit format, moyen format et d’une chambre grand format. http://samuelhense.fr/

Irvin Zouré
Irvin est infirmier mais aussi développeur informatique. Il a travaillé longtemps sur le récit de la nature humaine durant sa vie professionnelle et il a envie cet été de découvrir et d’expérimenter d’autres récits de la nature.

Emilie Lebel
Médiatrice culturelle, Emilie a travaillé pendant 10 ans dans le spectacle vivant : compagnie, festival, théâtre. Aujourd’hui, nouvelle aventure, nouveau défi ! Elle se lance en tant que médiatrice culturelle indépendante pour inventer des parcours d’éducation artistique, culturelle et citoyenne. Animée par des valeurs d’éducation populaire, une soif de liberté et de créativité, elle aspire à des rencontres, du partage, pour inventer de nouvelles manières de coopérer. 1er summer lab !! L’occasion d’enrichir ses questionnements : art et nature, comment accompagner l’expression de chacun ?

Hermès Germé
Pour Hermès, les choses semblent si souvent​ compliqué​es​ qu’il ​est​ bon de poser son regard sur l’immuable eau fraîche d’une rivière, ou bien de danser comme une brindille, ce qui revient à peu près au même. Il y a tant à faire ! À dessein​,​ l​e vent dans les dents et les méninges bien irirriguées, on expérimente l’art du détour en quête d’un idéal…Vive les abeilles et les postes à souder !

Guillaume Brunet
Guillaume aime créer des instruments de musique minimalistes, faire de la fanfare ibniz et du karaoke 8bit mobile. Il est spécialisé dans ce qu’il ne sait pas faire et apprécie se la couler douce au gré des éléments…

Maria Ptqk
Maria est chercheuse et curatrice aux croisements des pratiques artistiques et des techno-sciences. Quelques projets passés ou en cours liés au sujet « Récits Nature » >> Soft Power // Breve historia del pimiento para uso de la vida extraterrestre  // TECNOCIENCIA, FEMINISMOS Y BIOPOLÍTICA TÁCTICA. Contextos y prácticas del colectivo subRosa (thèse doctorale) // Misión Käpsa // A propósito del Chthuluceno y sus especies compañeras  // 2056 Artea, zientzia eta gizartea etorkizun klimatikoen aurrean | Arte, ciencia y sociedad ante los futuros climáticos.

Ewen Chardronnet
Artiste, auteur, journaliste et commissaire d’exposition, Ewen contribue depuis vingt ans au développement d’œuvres collectives dans les champs de l’art d’investigation, de l’art&science et de la performance. En tant que journaliste, il collabore à divers magazines, dont Makery, MCD, Solidarum ou Ciel&Espace. En 2016, il a publié « Mojave Epiphanie, une histoire secrète du programme spatial américain » aux éditions Inculte. Il est également co-fondateur, avec le collectif Bureau d’études, du journal irrégulier « La Planète Laboratoire » de philosophie spéculative et critique des sciences et techniques. En 2015, il a initié la résidence de recherche/action & science/art ArtLabo à la Station Biologique de Roscoff (CNRS-UPMC) avec Julien Bellanger de PiNG et Xavier Bailly du laboratoire « Modèles Marins Multicellulaires » de la SBR.
Ewen est convaincu que les rencontres entre arts et sciences permettent d’éclairer l’impact sociétal et environnemental des transformations scientifiques et technologiques de notre temps et d’ouvrir de nouvelles pistes de compréhension philosophique de notre condition d’être humain. Au travers des « Récits/Nature » il espère susciter des discussions et trouver des inspirations nouvelles sur notre manière de penser notre rapport à notre environnement.

Maxime Bossard

Informaticien, travaillant sur l’amélioration des performances des logiciels et des systèmes informatiques, il apprécie particulièrement apprendre, co-designer et co-produire. Maxime est expert en bricolage numérique et apprenti bricoleur analogique à la Labomedia à Orléans. C’est un homme tiraillé entre le minimalisme dont il est adepte et le besoin de travailler sur des projets qu’il juge inutile et qu’il a beaucoup de mal à mener à terme. Il est adepte de relativisme, régulièrement l’avocat du diable, à contre courant, l’exception lui tient à cœur. Pour sa première venue au Summerlab, Maxime espère rencontrer des gens sympathique, contribuer, et trouver de l’inspiration. Ses activités du moment sont :
  • la conception d’un dispositif de conversion d’électricité pour les petites éoliennes
  • le déploiement de services informatiques « locaux », pour le CHATONS Orléanais de Framasoft
Le thème « Récits nature » laisse Maxime songeur, il se demande comment chacun pourra se l’approprier. Il y a quelques temps, il fût très étonné en s’apercevant du caractère artificiel et flou de la Nature, un concept construit par l’homme, tantôt pour convoquer l’inconnu, tantôt pour s’opposer aux artifices.

Habib Belaribi
En ce moment, il aime créer des jeux hybrides (des jeux de société imprimés, avec des actions à réaliser sur des logiciels libres) au sein d’une petite communauté productive urbaine, cad d’un espace-temps où l’on travaille et vit ensemble dans une grosse ville. On l’appelle Les Éthers Fertiles et c’est basé dans la métropole bordelaise. On aime bien y parler de: éthique hacker du travail, logiciels et culture libres, phyle, jeux. « Récits Nature » lui inspire la chose suivante: on part du principe que la Nature existe à la fois à travers et hors des humains (ou de « l’Homme »). C’est déjà un choix.

Sophie Saradjia
Elle travaille avec Habib Belaribi à la création de jeux hybrides (jeaux plateau avec des actions qui se font sur des plateformes numériques). Ces jeux ont pour but d’accompagner des structures dans lesquelles des personnes travaillent ensemble et souhaitent changer certaines méthodes de travail, d’organisation. Leur but est d’amener ces structure à créer des communs.

Le thème « Récit Nature » l’inspire à croiser les regards entre ce que la nature nous révèle et nous apporte à chacun (et elle nous surprend tous les jours !) et notre façon d’interagir ; d’une part entre humains, mais aussi notre interaction (collective et personnelle) avec la nature.

Fanny Berlingen
Elle vient au summerlab pour assurer la caution méditation matinale (Récits) et mixture de fruits sauvés de la poubelle (Nature). Depuis la dernière édition, elle n’a toujours pas trouvé la voie de la détox numérique ; elle retentera sa chance à travers ce nouveau thème.
Le reste de l’année, elle cherche des bénévoles pour une association, et l’est elle-même dans deux ou trois autres.

Ollivier Moreels
Plasticien et réalisateur multimédia, il favorise les projets collectifs à travers de nombreuses collaborations. Il mène un travail de recherche dans les champs de la création audiovisuelle contemporaine, sur le portrait et le paysage, sur la rencontre et le déplacement. En créant des protocoles qui jouent sur les notions de point de vue, de langage et de transposition. Il met en scène des situations particulières entre des personnes et des lieux. Les captations d’images et de sons, les correspondances, les objets de ces échanges deviennent matière pour retracer et donner une écriture à ses performances filmées. Les restitutions peuvent prendre la forme de films, d’installations, d’éditions sur le web, de partage en réseaux.

Dominique Leroy et Marina Pirot
Dominique et Marina, artistes et concepteurs de projets collaboratifs, ont créé à Rezé (44) en 2016 leur laboratoire artistique. Situé entre Nantes et Saint-Nazaire, le laboratoire artistique travaille, en art expérimental, les questions liées aux mutations écologiques. Procédant par immersion, avec leur atelier mobile déplaçable dans les paysages, ils activent des éco-processus dans les contextes investis, où les postures artistiques rencontrent les usages locaux experts et non-experts.

Edith Doove
Edith is a contributing researcher with Transtechnology Research at Plymouth University, UK. This summer she will besetting up a node at Saint-Nazaire to start collaborating with artists and scientists around the theme of our experience of nature in the Anthropocene.

Florence Boudet
Artiste graphique, elle explore les diverses formes de l’écriture. Observatrice minutieuse de la nature, les créatures, animales, végétales ou minérales arrivent toujours à se faire une petite place quelque part dans ses travaux.

Laure-Marie Houssin
Elle adore la nature surtout celle de son jardin et aimerais en découvrir plus par l’intermédiaire du festival.

Yannick Lebras
Yannick, créative spécialisée en e-learning.  Elle s’intéresse aux instruments éoliens et plus largement à la connection sonore de la ville avec la nature. Elle aimerait aussi proposer des jeux de lettres autour de l’hybridation de manuels scientifiques et de textes de poètes

Thibault Berlingen
Formé urbaniste après avoir fait connaissance avec la Ville à Berlin, il a décidé d’aller en parcourir d’autres, plutôt à pied ou à vélo, d’en explorer les centres et périphéries, la campagne aussi, y’a donc du pain sous la planche, mais quel meilleur récit qu’un chemin à tracer, surtout quand on ne sait pas encore où il mène, un peu comme la nature (humaine ?!), citadine ou sauvage, apprivoisée ou farouche. Il habite Nantes, travaille Saint-Nazaire, et suit un de ces chemins dont la direction est ouverte à bifurcations !

Fabien Piasecki
Fabien Piasecki est docteur en sciences de l’information et de la communication ; il a soutenu sa thèse de doctorat en 2007 sous le titre «Pérégrinations médiatiques avec les altermondialistes». Il est coordinateur au sein de l’association Sciences Citoyennes et membre du comité de pilotage du Forum mondial sciences et démocratie (FMSD), enquêteur et scénariste à la série documentaire MadMundo. Il collabore également avec PiNG depuis plusieurs années et participe au projet Récits Nature en proposant avec Hermès Germé une restitution sous forme illustrée (strips, bandes dessinées…) des différentes étapes dudit projet.

Laurent Malys
Profession : libriste, développeur et bricoleur en apprentissage permanent. Il est chercheur en microclimatologie urbaine repenti & soubassophoniste amateur. Laurent manipule des bits et des atomes pour faire du son, des images et des machines qui dessinent.

Nicolas Maigret
Nicolas est artiste, essentiellement actif au sein du collectif disnovation.org. En parallèle, il enseigne à Parsons Paris, et organise des expositions.

Laure Bouscasse
Archiviste, elle travaille actuellement sur le son de l’eau, en surface et en profondeur. Saint-Nazaire sera un terrain d’expérimentation pour l’écoute. Elle vient au summerlab pour rencontrer d’autres personnes qui auraient déjà fabriqué des hydrophones (à pas cher) afin de partager connaissances et savoir-faire.

Ronan Kergosien
Il arpente le fablab depuis plusieurs années sans objectif précis ; bricoleur peu doué mais volontaire, il aime donner des coups de main pour engranger de l’expérience. Il est obnubilé depuis tout petit par toutes les formes d’interaction homme-machine et les activités ludiques. Il essaye au quotidien de consommer mieux, donc moins, et il fait des gâteaux souvent.

Jean-Philippe Blanchard
Il se demande comment le design et la technologie peuvent contribuer à la sensibilisation du grand public à la problématique environnementale.

Michel Rault
Bidouilleur, réparateur, engagé dans le combat contre l’obsolescence et l’emprise excessive de la technologie propriétaire ou fermée dans nos sociétés modernes. Michel est un des administrateurs de Ping.

Milan Rousseau
Milan est en service civique chez PiNG depuis octobre. Avant d’arriver, il ne connaissait pas du tout les mondes des cultures numériques et libres. Maintenant, il en sait un peu plus mais il se pose des questions, qui lui permettent de creuser et trouves des pistes de réponses, qui lui font se poser d’autres questions : un cercle vertueux en somme. Il aide Charlotte à organiser le Summerlab qui sera sa dernière semaine avec PiNG, ce sera donc son grand chelem de l’aventure service civique.

Christophe André
Christophe  est designer militant, il vit et travaille à Grenoble. Après un diplôme d’ingénieur (Institut National Polytechnique de Grenoble), il choisit de quitter le monde de l’industrie pour développer d’autres modes de production au sein de l’École Nationale Supérieure d’Art de Grenoble où il a obtenu son Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique. Avec Gabrielle Boulanger, il a fondé Entropie en 2008. Il travaille au sein de cette association depuis décembre 2011.

Camille Olivier
Camille Olivier, vidéaste plasticienne est membre du Collectif WOS/agence des hypothèses depuis 2017. Avec Claire Dehove & Monica Espina elle est co-fondatrice de l’Ambassade de la MétaNatation présenté pour la première fois au Festival Hors Piste 2018, au Centre Pompidou.

Thomas Bernardi
Saint-Nazaire, la plage, l’embouchure de la loire, les gros bateaux, les ouvriers, l’artchitecture nazie, le béton, l’acier, les métaux lourds, la sable fin, l’eau saumâtre, quoi de mieux pour réciter la nature ?
Permanent de l’équipe PiNG depuis 2012, affilié depuis 2004, La nature me reprend bientôt dans ses filets. En attendant je suis disponible pour me poser des questions avec vous et tenter de percer un peu mieux ce pourquoi nous avons tant dégradé le paysage, comme disait mon cousin jean-hugues : » Le monde était si beau et nous l’avons gâché ». Allons, cessons ces jérémiades et apprenons ensemble à vivre dans les ruines ! ou dans les restes, c’est selon.

Frédérique Soulard
Pour elle, nommer le monde c’est le faire exister. Alors, des étoiles aux plantes sauvages des trottoirs, elle raconte le monde pour mieux le voir.
Lorsque elle était enfant, en disant NATURE, nous pensions à la vie des animaux et c’était beau ! Maintenant, le végétal commence à nous fasciner. Nous l’avions tous oublié, y compris Noé qui était censé sauver toutes les vies de la terre sur son arche. Vite, vite, racontons les fleurs, les plantes et les arbres. Il est temps. D’ailleurs, il n’est peut-être plus temps. Elle vous invitera à des promenades. Elle vous contera la longévité des arbres, mimera les scrophulariacées et vous invitera à voir les petites plantes sauvages de nos villes, les BELLES DE BITUME, à les identifier et à les baptiser en graffant sur les trottoirs les noms poétiques que nos ancêtres leur ont donné.

Marie Albert
Addict à PiNG pendant presque 10 ans au point d’aller y travailler tous les jours, en détox à Montpellier depuis presque 1 an, elle commence juste à s’en sortir. Pour cela, elle a dû totalement arrêter les tableaux LibreOfficeCalc et le chocolat au goûter, et se recentrer sur l’avenir de l’innovation en Europe, à savoir, les croisements entre arts, science et technologie.

Gilles Richardot
Ingénieur conception libriste, actuellement ingénieur de recherche sur l’open hardware dans un labo grenoblois. Sa vision de la nature est que c’est une nécessité actuel à tout être sensible pour vivre, sa vision de la Nature est que toute croyance en un ordre supérieur et bon est très dangereux.

Tibo Labat
Tibo s’implique dans des projets qui permettent de développer des explorations de façons conviviales, à la jonction entre art, architecture, écologie. Saint Nazaire fait partie des villes qu’il aimer explorer encore et encore. Dans la suite de sa formation d’architecte et à la croisé de ses recherches, il s’intéresse aujourd’hui plus particulièrement aux notions de réemploi et de métabolisme urbain. Récits Nature lui donne envie de lire !

Mona Jamois
Quand elle était petite, elle parlait aux arbres dans le jardin de ses parents. Maintenant, elle parle sur les internets pour faire connaître les activités d’une drôle d’association nantaise qui n’a aucun rapport avec le ping-pong (quoique…) mais un peu avec le numérique (quoique…).
Comme elle aimerait bien éviter de passer le summerlab les yeux rivés sur des écrans, elle imaginerait bien différents moyens de se passer des 0 et des 1 pour raconter et conserver ce qui se passera durant cette semaine singulière.

Laurent Berthelot
Laurent passe beaucoup de son temps à Plateforme C, mais pas pour faire des projets avec de l’électronique, des trucs imprimés en plastique ou encore faire des bidules avec la découpe laser. En fait, il est FabLab manager et il veille à ce que tout fonctionne au mieux.

Sophie Guilloteau
Elle dirait qu’elle a longtemps été une tête chercheuse de solutions stratégiques pour tenir debout physiquement et moralement, dans la jungle conditionnée. Victime d’un système médical qui cloisonne et créé de la maladie, peu ouverte au changement, à l’écoute du malade, à la solidarité et la fraternité.  Elle  tente de s’épanouir en face d’un système qui étouffe, méprise ou ignore les difficultés d’un être atypique et hypersensible.

Emmanuel Traoré
Il s’est lancé en tant que Sonotherapeute en micro entrepreneur, il souhaite rencontrer des personnes porteuses de projets. Envie d’échanges sur le développement d une activité. Récit nature…. car son activité peut se pratiquer en plein air.

Alexia Jacques Casanova
Coordinatrice de projets artistiques et citoyens, et Nazairienne depuis trois ans ! « Récits Nature », dans cette ville si atypique, ça lui inspire les petits interstices dans lesquels elle arrive à se glisser ; ça lui inspire aussi la narration des savoir-faire de celles et ceux qui travaillent au plus près de cette nature.

Sophie Schmid
Elle aime regarder l’herbe pousser et trouver des formes dans les nuages, mais aussi se poser plein de questions sur comment on peut vivre sur cette Terre sans l’abîmer ou comment organiser des projets collectifs dans le respect de chacun. Elle est aussi chargée d’administration et de développement à PiNG depuis janvier.

Anne Charlotte Eriau
Première participation au Summerlab et première fois à Nantes ! Elle travaille sur un projet de tiers-lieu à Montpellier, la Halle Tropisme, à destination des entrepreneurs culturels & créatifs. Elle s’intéresse à tous les nouveaux lieux hybrides et à toutes les nouvelles façons de travailler.

Anne Gauthier
Designer d’environnement, Anne aime la danse, la photosynthèse, les kyklos et la couleur du ciel. Elle ramasse des Calyptrée qu’elle pose sur la roche érodée, observe un long moment, dessine comme bon lui chante et invite tout le monde à co-construire avec elle un aimable paysage.

Xavier Bailly
Xavier Bailly est ingénieur de recherche du CNRS à la Station Biologique de Roscoff, et dirige le laboratoire Modèles Marins Multicellulaires M3. Il met en œuvre et développe des outils de génétique fonctionnelle sur des organismes marins pour explorer au niveau cellulaire certains phénomènes biologiques. Il travaille particulièrement sur le cycle de vie d’un ver photosymbiotique qui héberge des microalgues sous son épiderme, le ver de roscoff.

Stanislas Deveau
Apprécie plus que tout errer en lisière.

Sarah Clenet
Elle est musicienne ( contrebasse, violon), compositrice, performeuse
, pratique des musiques improvisées, recherche à partir d’ expériences, de leur ingestion, transformation, des paroles recueillies et à toute manifestation du sonore

Jerome Joy
Il pense qu’on engage « en soi » une esthétique de l’environnement, qu’on l’expérimente continuellement, qu’on s’y module même, y accroche ses propres récits (prendre soin de soi), que c’est très pragmatique : on façonne tout autant qu’on est façonné par celui-ci ; ce qu’on y appareille et fabrique (comme l’art par exemple) au-delà de la perception et de la sensation, est une décision d’expérience, voire d’émotion, pas un apport ou quelque chose de plus (on n’a rien d’exceptionnel).

Regine Fertillet
Médiatrice artistique spécialisée en art contemporain, chargée de création de service éducatif, conférencière Musées Nationaux, responsable de formation d’adultes. Après de nombreuses expériences dans les centres d’art et Musées d’art contemporain durant lesquelles elle a expérimenté de multiples modes de la connaissance par le regard et la pratique de l’art, elle explore depuis 2014 la coordination de projets et de dispositifs artistiques avec les artistes. Après avoir été coordinatrice et co-conceptrice d’un projet pilote d’ateliers d’artistes à Saint-Nazaire entre 2014-2016 , elle est actuellement co-fondatrice et coordinatrice du Projet Neuf (Saint-Nazaire).

Gaelle Cressent
Artiste plasticienne elle fait partie du Projet 9 à Saint Nazaire. Bientôt un nouveau lieu d’expérimentation artistique va voir le jour sur le site du Moulin du Pé. Malgré son implantation dans l’urbain, le site est entouré d’un espace « vert »; Quelle est sa nature ? Quelles potentialités cet espace d’entre-deux pourra offrir à la création? Le summerlab « Récits Nature » pourra apporter des réflexions et des discussions autour de la question de nature urbaine.

Mathieu Gonnet
Microbiologiste, chercheur en bioinformatique. En formation permanente, explorateur de l’infiniment petit et des quantités astronomiques de données qui sont associées. Le python est son ami et il ne manque pas d’R. Bricoleur arduiniste, en lutte perpétuelle contre l’obsolescence car les objets doivent nous servir et non pas nous asservir. Accro à la photo, aux jeux de plateau….

Luc Babin
Explore l’image depuis 40ans : photo, vidéo, transmédia, web, … Récits Nature : son regard vers où nous allons?

Gwendoline des Moutis
Libraire, paysagiste, costumière, correctrice… Elle manie les mots, l’aiguille et le sécateur et construit des passerelles improbables entre toutes ces activités

Bruno Lemaitre
Percussionniste, envie de recycler, transformer et donner un nouveau sens à des instruments

Adrien Martinière
Adrien est animateur à l’association PING. Avant d’habiter dans l’Ouest, il était plutôt à l’est (Lyon et Grenoble), où il y a organisé des Open Bidouille Camps. Ses grandes passions sont le design, le DIY, le partage des connaissances et des savoir-faire et tout ce qui peut redonner un peu plus d’autonomie aux individus, particulièrement quand c’est fait de manière pratique, ludique et conviviale.

Charlotte Rautureau
Toujours la dernière à écrire son texte de présentation pour le summerlab. Peut-être parce qu’elle est bien occupée à coordonner la rencontre, entre autres choses…. Espère profiter du summerlab pour étoffer son regard sur le sujet récits nature, faire l’expérience de nouveaux récits sensibles, prendre la hauteur, s’inspirer et respirer!

Julien Bellanger
J’ai beaucoup aimé vos textes. j’aime les récits, les histoires. J’aime en raconter et en écouter.
Voici une sorte de synthèse graphique de vos textes de présentation.

 

 

 

 

 

Yves Quersin
C’est monsieur « adventice Vernaculaire » qui accompagne Frédérique Soulard lors de ses sorties, qui entre en communication avec l’esprit des plantes et qui mime l’orchis maculata… qui se fait polliniser.

Pierre Commenge
Toujours bricoleur basique.

Thomas Tilly
Bien qu’il se sente très loin d’être dans une forme de narration quand il aborde l’environnement avec ses microphones, Thomas sera très heureux de venir échanger avec des eucaryotes ne vivant pas dans des terriers, des nids, où des carapaces . S’intéressant tout particulièrement aux connexions sonores entre les différentes strates du vivant, et ce dans une démarche de composition musicale, il sera tout à fait heureux de discuter des enjeux de la pratique du son dans le contexte capitaloscénique.